Utilisation de la housse mortuaire pendant le COVID-19

Housse mortuaire COVID-19
Juil 2020

Le corps de la personne décédée doit être enveloppé dans une housse mortuaire imperméable. Cette housse doit être fermée avec une fermeture à glissière. L’ouverture de la fermeture à glissière en haut de la housse permettra de présenter le corps du défunt à la famille en chambre mortuaire. La housse sera marquée pour l’identification du défunt. La housse sera désinfectée avec un spray bactéricide ou un spray bactéricide à base de chlore en respectant les temps de pause et de contact du bactéricide qu’on utilise.

Le corps dans sa housse est ensuite déposé sur un brancard funéraire et est recouvert d’un drap de coton jusqu’au buste du défunt. La présentation du défunt se fera avec le respect de la distanciation social d’au minimum 1 mètre.

Dans tous les cas, les services funéraires et hospitaliers sont formés à la prise en charge de la personne décédée du COVID-19.

Les mesures barrières de prévention du COVID-19 doivent être respectées :

La housse mortuaire fabriquée par CLINIBED est en PVC blanc d’épaisseur 15/100e (poids : 170 g/m2).

Le PVC 15/100e supporte la décontamination au chlore (javelà par spray et également les sprays bactéricides du Laboratoire ANIOS (SURFA SAFE). Le PVC est également non biodégradable.

La housse mortuaire est munie d’une fermeture à glissière cousue au centre. L’assemblage de la housse est réalisée par couture.

Il existe une variante avec un porte étiquette pour y insérer le nom du défunt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *